MAINTENANT JE SAIS!

Il faut que je fasse couler cette larme, qui ne sera pas la première ni la dernière dans une histoire de déception et trahison.

J'ai eu du mal à la faire couler vu ma situation maritale,sous la douche le lieu approprié elle ne sortait pas.

Toutes les fois je ressentais un vide,je ressentais aussi le besoin d'évacuer cette larme qui peut me libérer,je sens une boule dans mon cœur qui devait exploser,Mais j'avais pas assez de force pour la faire exploser.

Cette envie de pleurer pour en finir une fois pour toute.

J'ai très mal,je souffre Beaucoup.et pourquoi je souffre à nouveau?

Non pas parce que il y'avait une promesse derrière toute cette histoire, plutôt parce que j'étais sincère et vraie sachant que c'était un jeu.

.....Mon jouet est le genre d'humain si tu n'as pas assez confiance en toi. Il est capable de te la faire perdre. Heureusement que je ne suis plus à ce stade de perte de confiance..... J'ai toujours su jouer et j'ai toujours aimé jouer.

Ma douleur persiste,je sais que le temps me guérira;il me sauve toujours ce putain de temps, c'est long et je n'ai pas le choix que d'attendre qu'il fasse son travail.

Je dois attendre.

Je ne changerai pas parce que sur mon chemin je croise un salaud ou une salope.

NON! J'aime la personne que je suis même si mes qualités peuvent m'enfoncer,et mes défauts me couler.

Il Y'a encore des questions qui se posent, il y'a encore des paroles qui me reviennent, il y'a encore des mots qui se lisent , mais également des choses qui ne se diront plus et ne se feront plus JAMAIS.

Je sais ce qui me fait mal,tu le sais et elle le sait, malgré cela les choses vont rester ainsi. Je dois m'y faire. Ma douleur,ma peine,mon mal,ma souffrance, vous importe peu,ce n'est que cinéma à vos yeux. C'est quand une relation se termine que l'on voit à quel point les gens sont capables;

de nous dire des mots aussi méchants que cruels,

de nous traiter comme si hier n'était que utopie,

de nous regarder et nous parler avec dédain,

de nous prendre de haut,

de perdre toutes loyauté à notre égard,

de nous montrer les côtés d'eux que l'on ignorait jusque là.

J'ai envie de dire plus rien à foutre de toute manière.En faite c'est exactement ca.

Je me répète quelques phrases à moi même chaque minute,je me rassure dans le calme, dans le silence, dans le noir,je me console,c'est dur de sortir intacte après ceci.


Mon cœur est meurtri j'ai perdu encore une fois. J'ai eu l'habitude de perdre,parce que j'aime mal....

parce que les sentiments devaient pas être mêlés au jeu,

Parce que je ne devais pas respecter ni considérer ce jouet que j'avais sous mes yeux.

parce que j'étais trop gentille ,trop large,trop indulgente,trop conne mais surtout j'ai été heinnnnn MOI.

Les humains disent une chose et font le contraire,les humains ne respectent pas leur parole et encore moins leur promesse. Pour eux la promesse doit être liée aux mariages, fiançailles et j'en passe.

Pour moi La promesse peut être aussi le respect d'une close tant verbales qu'écrit. Le respect d'un pacte oui c'était un pacte.....

Je crois qu'on avait un pacte,et je croyais en ça,en toi aussi. "On devait jouer " Tu étais mon jouet,j'étais ton jouet.


Nullement envie de revenir aux closes de notre pacte,ça va encore m'enfoncer ,je n'ai pas envie de me noyer,j'ai juste envie de pouvoir retrouver la surface et nager par la suite comme j'ai toujours fait,avec la même énergie. Je me le répète à moi même je ne changerai pas ma façon d'être.

Je te considère à présent comme une autre gifle de la vie, qui devait me mûrir, l'autre aussi d'ailleurs.


Une autre leçon de la vie que je n'avais pas comprise et dont j'ai échouée.

Quand on joue,on peut glisser, tomber et se faire mal.

Quand on joue il faut bien se blesser et se casser. Me disais_je.

C'est douloureux mais ça se soigne avec le temps,ça se cicatrise, et ça se guérit également de la même manière.

Tiens bon! Tout ira pour le mieux. Me rassurai _je.


Finalement cette larme coule après plusieurs mots et lâchement,elle coule au coin de mon œil et doucement sur ma joue,elle est chaude,elle sera pas la seule,d'autres suivront afin que mon cœur se dégage de cette boule,qu'il se libère ,je soupire fort..... et une deuxième larme vient la rejoindre.

Ça va aller je me répète encore et encore.

"Les années, les amants et les verres de vin sont des choses qu'on ne devraient compter.







Vous aimerez lire aussi

Merci de me laisser un commentaire!

Abonnez-vous!

 

 

 

Me suivre

  • Facebook Social Icon
  • Snapchat Social Icon
  • Icône social Instagram
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now