• Fbanzeba

ET SI NOS CHEMINS SE SEPARAIENT?#30

Je viens avec une nouvelle réflexion sur les chemins qui se séparent deux ou personnes.

Les séparations font toujours souffrir, font souvent mal.

Personne n’accepte une séparation surtout quand tout est beau, tout a l’air calme, mais il arrive que la beauté, la douceur de certaines choses ne répondent pas toujours aux attentes des deux personnes dans une relation.

Autrefois, j’avais du mal à accepter que tout s’arrête, je souffrais terriblement des séparations, je pense ne pas être la seule dans cette vision d'une relation, je comprends que les autres soient encore dans cette optique et logique.

Avec du recul, un peu plus de maturité, aujourd’hui je me trouve des raisons de quitter telle relation et d’accepter d’une personne qu’elle me quitte.

Je souffre toujours, comment ne pas souffrir quand on a donné du temps, de l’amour ,de l’affection, quand on a partagé tellement de souvenirs, de moments de joie, de tristesse, de coups bas, de sacrifices, de complicités?

“J’ACCEPTE ET RESPECTE LE CHOIX DE LA PERSONNE EN FACE. “

Très difficile d’accepter deux chemins qui se séparent, deux relations qui se rompent, une amitié qui se brise, une union qui se défait, par moment il faut que chacun aille de son côté, que l’un emprunte un chemin différent de l’autre.

Je ne suis pas une pro de la Bible mais je sais que dans la Bible, Abraham et son frère Loth se sont séparés à un moment donné de leur vie, chacun suivant son propre chemin.

« Surtout qu’il n’ait pas de querelles entre toi et moi, entre tes bergers et les miens car nous sommes frères. »Genese13, 7-12 ici

Il faut qu’on arrive à se séparer sans pour autant qu’il y ait méchanceté, jalousie, regret et haine par la suite, éviter de donner trop d’explications autour de soi, et s’il y a une seule personne à qui l’on doit une explication, c’est bien la personne avec qui on décide de se séparer afin d’éviter les interprétations de l’entourage. ( les curieux, on ne va pas les empêcher de fouiner, mais on est pas obligé de leur dire ce qui ne les concerne pas)

Il n’y a pas longtemps, j’ai eu une conversation avec une amie sur les soucis des amitiés qui se brisent de plus en plus, surtout les difficultés d’accepter de faire son chemin séparément ou encore de se dire que c’est fini,que tout s’arrête là.

Elle s’est mise à me rappeler une belle époque de ma jeunesse où j’entretenais une très belle amitié, avec une belle personne… Ça date.

Sans blague, elle était top cette amitié, nous étions jeunes, intelligentes, innocentes dans un même délire, dans une même logique, avec des mêmes principes, on s’écoutait, se comprenait, on avait cette innocence à s’aimer sans être exigeante l’une envers l’autre.

Puis en grandissant, nos exigences ont été revues à la hausse.

Au tout début c’est son mariage, qui mets un pont entre nous. Je sentais que je n’étais plus cette amie qu’elle voulait avoir, et ses réflexions toutes les fois lors des conversations commençaient à me peser,me gêner.

Ses conversations me rappelaient mon instabilité dans les relations amoureuses, mon instabilité à réussir dans mes études universitaires, une grave maladie dont j’ai souffert également, et ensuite mes caprices de jeunesse et mal être ont creusé un fossé.

On se perdait doucement mais surement.

Et puis je vivais une relation amoureuse à distance, avec une personne que je ne connaissais pas vraiment, les jugements sur ma personne se sont rajoutés, alors qu’une conversation sincère et sérieuse aurait été plus appropriée.

De mon coté, je ne l’avais pas non plus rassurée en expliquant vraiment la nature de cette relation dans laquelle je m’étais engagée, et d’ailleurs je n’y croyais pas moi même ,donc je n’avais pas à en dire davantage.

J’ai commencé aussi à mon tour à prendre de la distance, toutes les fois où nous nous sommes vues, je devenais mal à l’aise ; je ne me sentais plus ma place comme autrefois, je n’en pouvais plus de cette amitié qui était belle aux yeux des autres. Elle se dégradait et personne n’avait envie de la sauver.

Puis nous n’avons plus eu grand-chose à nous dire, moins de choses à partager, elle ne connaissait plus rien de moi, et moi non plus rien d’elle, et donc nos chemins se sont séparés de cette manière. Disons qu’elle était partie à l’intérieur du pays, et un ans après, j’étais partie aussi loin……

Avec la venue des Réseaux Sociaux, nous avons réessayé, mais je me suis retirée car les esprits étaient plus les mêmes. Je savais que je ne voulais pas lui imposer mon nouveau moi, ni mes principes, et encore moins mes logiques.

15 ans après, je suis convaincue que ma vision des choses ne colle plus à la sienne et inversement.

C’est un exemple pris comme ça d’une belle amitié.

A l’époque c’était “Nous“, jamais l’une sans l’autre.

Des tels exemples, j’en ai plein mais je ne vous cite que celui là, car je sais que vous en avez aussi autant que moi, en amour, en amitié, et en business.

Il faut vivre dans une relation ou chacun trouve son compte, et non pas une relation qui est juste belle aux yeux des autres, où l’on force quoi que ce soit.

Aujourd’hui que ça soit en amour ou en amitié, les gens ont toujours du mal à accepter les fins, les séparations,c’est si compréhensible.

Une séparation est toujours mal digérée, mal interprétée, incomprise, plus souvent par l’entourage que par les personnes concernées. Ceux qui avaient pris l’habitude de vous voir ensemble, sont les plus choquées et touchées.

Je comprends cette déception, c’est toujours beau une amitié, un amour qui perdure, mais si les choses doivent aller mieux lorsque deux personnes se séparent, doit-on forcer juste parce que les apparences sont belles ?

Alors que tout meurt de l’intérieur, alors qu’on ne partage plus rien ?Il y a tellement des belles relations qu’on aimerait voir sans fin!

Comprenons juste qu’il y a des relations qui ne seront jamais à vie.

Le temps rétabli tout, il est notre meilleur allié.

Il y a tellement de raisons auxquelles les gens s’accrochent qui ne sont pas toujours bonnes.

En oubliant parfois ne plus être dans le temps dans cette relations.

Il y a des gens qui doivent juste nous accompagner et s’arrêter à un moment donné, puis prendre un autre chemin.

Ils doivent nous laisser avancer avec ceux qui croiseront notre chemin,car il y en aura toujours sur le chemin la route avec nous.

Nous aussi devons en faire autant pour eux , les accompagner puis les laisser avancer ensuite avec d’autres personnes qu'ils trouveront sur leur chemin.

Certaines personnes sont là, juste un moment de notre vie, et doivent en sortir, peu importe l’amour, l’affection, l’énergie, le temps qu’elles nous accordent.

Merci!


0 vue

Instagram

Podcast

Abonnez- vous

Me suivre

  • Icône social Instagram
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon

© 2023 par Garde-robe. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now